Mon panier

(0 product)

guide de l'humidification sur Air Naturel

Tout savoir sur l'humidification

 

Cliquez ici pour télécharger le guide de l'humidification de l'air intérieur au format PDF.

  • Les bases du traitement de l'air

- Médecins et spécialistes recommandent une humidité relative à l’intérieur des pièces de 40 à 60%.
- Pendant les périodes de chaleur, il n’est pas rare que l’humidité relative diminue jusqu’au-dessous de 25%.

  • Que signifie taux d’humidité relative ?

- L’humidité relative est le rapport en % entre la quantité d’eau présente dans l’air à un moment donné et la quantité maximale d’eau que peut contenir l’air, à une température donnée.
- Avec une humidité relative de 50%, l’air contient seulement la moitié d’eau qu’il est capable de contenir au plus à cette température.
- Avec une humidité relative de 100%, l’air est complètement saturé en eau.
- Si la saturation en eau dépasse les 100%, l’humidité excédentaire se manifeste par de la condensation d’eau.

 

  • Comment connaître le taux d’humidité ?

L’utilisation d’un hygromètre vous aide à déterminer la température et le taux d’humidité relative.

  • N’existe t-il pas des moyens dits « naturels » pour augmenter le taux d’humidité ?

- Plantes d’intérieur : leurs feuilles émettent de la vapeur d’eau, toutefois en petite quantité.
- Evaporateurs pour radiateurs : ils sont déconseillés car l’eau est réchauffée entre 30 et 40°C environ, ce qui favorise la croissance des bactéries. Ils ont donc une influence négative sur la santé.
- Ouvrir la porte de la salle de bain après la douche : l’air se gorge d’eau seulement dans son environnement proche. La conséquence est l’apparition de condensation sur les fenêtres qui conduit à la formation de moisissures !
- Suspendre du linge humide dans la pièce : aide à relever le taux d’humidité mais cela a un effet de courte durée.

  • Pourquoi l’air en hiver est-il si sec ?

- L’air froid ne peut contenir que très peu d’eau seulement.
- Quand l’air extérieur est de 0°C, 1 mètre cube d’air ne peut contenir que 4 grammes d’eau.
- A 20°C par contre, la capacité d’absorption d’eau de l’air s’élève à 20 grammes.
- En aérant ainsi une pièce en hiver où la température extérieure est de 0°C, seulement 4 grammes d’eau par mètre cube pénètrent à l’intérieur.

  • A combien s’élève la « soif de l’air » ?

La « soif de l’air » augmente régulièrement avec l’élévation de la température. Plus la «soif de l’air» est importante,
plus nous y sommes sensibles.
Variation du taux d'humidité en fonction de la température

  • Pourquoi l’affirmation selon laquelle « aérer en hiver aide à lutter contre l’air sec » est erronée ?

Lors du réchauffement de l’air extérieur, frais et froid, l’humidité relative diminue soudainement à l’intérieur de la pièce aérée.

  • Quelles sont les conséquences d'un air trop sec ?

- Peau sèche
- Efficacité décroissante
- Fatigue
- Inconfort
- Prédisposition accrue aux refroidissements
- Muqueuses asséchées
- Instruments de musique désaccordés
- Surfaces en bois désséchées, comme les parquets
- Charge en électricité statique plus élevée
- Niveau de poussière augmenté
- Pollution de l’air plus importante

Taux d'humidité en fonction de la température intérieure et extérieure

Taux d'humidité et développement des micro-organismes

  • Quelles sont les principales raisons d'achat d'un humidificateur d'air ?

- 30% Air très sec
- 18% Allergies / Asthme
- 13% Refroidissements
- 10% Pour les enfants
- 8% Santé en général
- 6% Recommandation du médecin

  • Où sont placés les humidificateurs ?

- 35% Chambre d’enfant
- 25% Chambre à coucher
- 20% Salle de séjour / Salle à manger
- 5% Cuisine
- 15% Autres

  • Quelles sont les différentes technologies pour humidifier l'air?

Il existe 3 technologies:

1. L'humidification par ultrasons ou ultrasonique: c'est la méthode la plus répandue. Une fine plaque de métal vibre très rapidement, ce qui va casser les molécules d’eau en de microscopiques gouttelettes.Ces ultrasons vont génèrer un brouillard très fin (particules d'eau d'une taille d'environ 1µm). Un ventilateur silencieux diffuse ensuite l'eau nébulisée dans l'air ambiant où elle s'évaporte immédiatement. L'humidification est visible.

Avantage: Remonte rapidement le taux d'hygrométrie - Inconvénient: Génère du calcaire (sous forme de poussière blanche)

2. L'humidification par évaporation: ce type d'humidification est le plus naturel. Ni plaque ultrasonique ni résistance. L'eau versée dans le réservoir va remonter par capillarité dans les filtres, placés à l'intérieur de l'appareil. Un ventilateur, aspire l'air ambiant sec à travers les filtres. L'air humidifié, à un taux idéal, est propulsé dans la pièce.

Avantage: Diffusion saine et silencieuse - Inconvénient : Le taux remonte moins vite car la technologie est naturelle

3. L'humidification par vapeur chaude: cette technologie, très ancienne, fonctionne à la façon d'une casserole d'eau bouillante. Une résistance chauffe l'eau jusqu'au point d'ébullition. La vapeur sortante humidifie l'air ambiant. Cette technique garantit une humidification exempt de bactéries, germes car l'eau est chauffée à haute température (80°C).

Avantage: Très bonne diffusion dans la pièce, exempts de bactéries, germes. - Inconvénient: Ne pas utiliser en présence d'enfants à cause de la chaleur

Retrouvez les autres guides

Livraison Gratuite

24 ou 48h chez vous, ou en points relais

un site reconnu

Palme d’argent e-commerce en 2010. + de 25 000 clients

Paiement sécurisé

Vos données et vos paiements sont sécurisés

Retour sous 14 jours

Droit de rétractation si le produit ne convient pas

© 2008 - Waf-direct - Nous recrutons - Mentions légales - Plan du site - Nuages de mots clés - Tous droits réservés - N° de SIREN 478 343 486 00021 Création de site ecommerce magento