Mon panier

(0 product)



ETUDE KAROLINSKA

Etude réalisée par :


Hans Jörbeck, Officier Supérieur de Contrôle des Infections
Unité de Contrôle Infection du Laboratoire de Microbiologie Clinique

 Résultats de 4 essais expérimentaux pour estimer la capacité de réduction des particules et bactéries en suspension dans l’air avec le purificateur d’air Blueair et son système de filtration brevetée « HEPASilent ».

Matériel utilisé :

  • Purificateur d’air Blueair équipé d’un système de filtration appelé « HEPASilent » et de ioniseurs.
  • Un échantillonneur d’air Sartorius MD8 connecté à un filtre à membrane de gélatine de 80mm (3,0µ) dans un porte-filtre par un tube.
  • Plaques de gélose au sang (Blood agar plates)  (standard, avec près de 7% de sang de cheval).
  • Boîte de thermostat avec une température de 36°C +/-1C °
    Protocole de test scientifique Blueair

Méthode :

Le purificateur d’air Blueair a été mis au sol dans une pièce d’environ 25m ² (total volume d’air environ 80m3). Pour chaque test, le purificateur d’air a fonctionné 6 fois 10 minutes soit 4 tests au total.
Deux tests ont été faits avec l'air passant par le système de filtration "HEPASILENT" sans Lumière UV (12 fois 10 minutes au total) et deux tests ont été faits avec l'air passant par le système de filtration "HEPASilent" et avec la Lumière UV (12 fois 10 minutes au total).

Le nombre de bactéries présentes dans la pièce a été mesuré alternativement devant ou derrière le purificateur d’air Blueair en utilisant l'échantillonneur d'air Sartorius pendant 60 minutes (6 fois 10 minutes) pour chaque test.
Pour chaque période de 10 minutes, 1 m3 d'air a été échantillonné.
Après chaque passage, la gélatine filtre a été retiré aseptiquement à partir des porte-filtre et mis sur une gélose au sang qui a été incubé dans une boîte de thermostat pendant 48 heures. Le nombre de bactéries sur chaque plaque après 10 minutes de fonctionnement du purificateur d’air, 24 plaques d'agar de sang au total, ont été comptées et les résultats ont été comparés (tableau 1).

Résultats:          

  1. Avec le système de filtration «HEPASilent » le nombre d'unités formant colonie (UFC) par m3 d'air face au filtre à air a varié entre 50 à 15 (6 fonctionnements) et derrière le Filtre à air entre 3-1 (6 fonctionnements). La réduction des bactéries a été de l'ordre de 90-95%.
  2. Avec le système de filtration «HEPASilent » et la lumière UV combiné,  le nombre d'unités formant colonie (UFC) par m3 d'air face au Filtre à air a varié entre 200 à 9 (6 fonctionnements) et derrière le Filtre à air entre le 30-1 (6 fonctionnements). La réduction des bactéries a été de l'ordre de 85-98%. Pour plus d'informations voir le tableau 1.

Conclusion:

L'efficacité du purificateur d’air "Blueair" avec le système de filtration «HEPASilent » a été testé dans une pièce avec un volume d'air total d'environ 80m3 et avec 1à 3 personnes qui travaillent dans cette salle. Au total, quatre expériences ont été réalisées, avec un quart des pistes (6) fait en mesurant le nombre de bactéries (UFC/m3) après que l'air soit passé à travers un système de filtration «HEPASilent" et un autre quart des pistes (6 ) en comptant le nombre de bactéries après que l'air soit passé à travers un système de filtration «HEPASilent" et la lumière UV.
La réduction des bactéries dans l'air, avec le  système de filtration «HEPA-Silent" ou le  système de filtration «HEPA-Silent" combiné à la lumière UV, a été de l'ordre de 90-95%. Aucune réelle différence n'a été observée entre les deux systèmes.

Blueair aircleaner – Table 1

Test avec système de filtration HEPASilent

Test n°1
nombre de CFU/M3

Test n°3
Nombre de CFU/M3

En face du purificateur d’air (10 minutes)

16

25

Derrière le purificateur d’air  (20 minutes)

3

2

En face du purificateur d’air (30 minutes)

28

47

Derrière le purificateur d’air  (40 minutes)

1

2

En face du purificateur d’air (50 minutes)

15

50

Derrière le purificateur d’air  (60 minutes)

1

2

Test avec système de filtration HEPASilent combiné la lumière UV

Test n°21
nombre de CFU/M3

Test n°4
Nombre de CFU/M3

En face du purificateur d’air (10 minutes)

200

59

Derrière le purificateur d’air  (20 minutes)

30

12

En face du purificateur d’air (30 minutes)

55

47

Derrière le purificateur d’air  (40 minutes)

1

2

En face du purificateur d’air (50 minutes)

9

50

Derrière le purificateur d’air  (60 minutes)

2

2

 

ETUDE ALLERGENA

Réalisée par le Dr Lena Elfman

La gamme de purificateurs d’air Blueair est basée sur une combinaison de filtration mécanique et active électrostatique des particules circulant dans l'air.
Ce test a été réalisé avec le modèle 402 de Blueair équipé d’une unité de filtre en polypropylène appelé HepaSilent.

 

 Objectif de l’étude :

Tester l'efficacité de ce système de filtration pour réduire les agents pathogènes en suspension dans l'air intérieur.

Le test a été réalisé dans une pièce d’une école souffrant du syndrome des bâtiments malsains (SBS) causés par l'humidité et la croissance microbienne dans les sols, les murs et les poutres.
L'air, contient un nombre total relativement faible de particules microbiennes (40.000 microorganismes par m3 d'air), l'air intérieur peut être considéré de bonne qualité mais la composition des agents pathogènes aéroportés réduit cette qualité.

Agents pathogènes les plus fréquents:

  • Les bactéries Streptomyces (42%) source de problèmes respiratoires.

Champignons présents dans l'air :

  • Aspergillus, communs dans les environnements intérieurs, Eurotium qui peuvent croître dans des conditions relativement sèches.
  • Cladosporium, un moule commun au bois humide. Le Cladosporium peut former des spores facilement aéroportées et provoquer des réactions allergiques chez les personnes sensibles. En outre, les unités formant des colonies (UFC) ont été élevées, le nombre de champignons viables était d'environ 65%, ce qui indique une source de prolifération microbienne dans le bâtiment.

Le purificateur d’air Blueair a fonctionné pendant deux semaines dans la salle de test.

L’échantillonnage de l'air a été réalisé :

  • Avant le début (sans aucune filtration de l’air)
  • Durant la première journée (1) d’utilisation du purificateur d’air Blueair
  • Après sept jours (7) d’utilisation du purificateur d’air Blueair
  • Après 14 jours (14) d’utilisation du purificateur d’air Blueair.

L'échantillonnage a été effectué avec des pompes équipées d'un filtre spécial pour la collecte de microorganismes.

Les échantillons d'air ont été analysés pour le nombre total de bactéries, champignons et CFU (viables) comme mesure de l'efficacité du purificateur d’air.

Résultats des tests :

Schéma 1a : Résultats des tests pour les bactéries

Schéma 1b : Résultats des tests pour les champignons 

  • Le premier résultat (noir)  dans chaque diagramme représente le niveau de microbes total présent dans l'air avant le démarrage du purificateur d’air.
  • Le deuxième résultat, dans chaque diagramme, représente le nombre total de microbes, présents dans l'air entrant (avant le filtre) après 1 jour d’utilisation du purificateur d’air.
  • Le quatrième résultat, dans chaque diagramme, représente le nombre total de microbes, présents dans l'air entrant (avant le filtre) après 7 jours d’utilisation du purificateur d’air.
  • Le sixième résultat, dans chaque diagramme, représente le nombre total de microbes, présents dans l'air entrant (avant le filtre) après 14 jours d’utilisation du purificateur d’air.
  • Les troisièmes, cinquièmes et septièmes résultats représentent les mêmes valeurs pour l'air sortant du purificateur d’air.

Les résultats ont montré que le purificateur d’air Blueair avait un niveau d'exclusion de :

  • 45% (fourchette 33-35%) pour le nombre total de bactéries
  • 45% (intervalle 0-87%) pour le nombre total de champignons, calculé comme la différence dans le nombre total de bactéries et les champignons mesurés avant et après le filtre à air.

La diversité des espèces microbiennes dans les échantillons d'air prélevés avant et après le filtre à air a été sensiblement le même, ce qui indique que le filtre a été relativement générique dans sa fonction.

Les figures 2a et 2b montrent les résultats pour les bactéries viables, d'une manière similaire aux figures 1a et 1b.

Dans le schéma 2, l'efficacité du purificateur d’air  Blueair dans la réduction du nombre de la croissance des microbes formant (UFC) a été de 9

Filtrer par
Catégorie
  1. Tests scientifiques (0)
  2. Polluants absorbés (0)
Comparer des produits

Vous n'avez pas d'articles à comparer.

Air Naturel : testé et recommandé

Livraison Gratuite

24 ou 48h chez vous, ou en points relais

un site reconnu

Palme d’argent e-commerce en 2010. + de 25 000 clients

Paiement sécurisé

Vos données et vos paiements sont sécurisés

Retour sous 14 jours

Droit de rétractation si le produit ne convient pas

© 2008 - Waf-direct - Nous recrutons - Mentions légales - Plan du site - Nuages de mots clés - Tous droits réservés - N° de SIREN 478 343 486 00021 Création de site ecommerce magento