Mon panier

(0 product)

guide du chauffage d'appoint sur Air Naturel

Guide de la déshumidification de l'air


L’excès d’humidité est le problème le plus répandu dans les logements. Près de 25% des français déclarent en effet avoir un foyer touché. L’humidité doit être traitée le plus rapidement possible, car les conséquences sont multiples et peuvent être irréversibles :

  • Sur la santé : affections pulmonaires et rhumatismales ;
  • Sur la maison : les moisissures causent des dommages importants sur les peintures et papiers peints ;
  • Sur la consommation énergétique : un logement humide peut consommer jusqu’à 20% de chauffage en plus.

A la source de l’infiltration


En premier lieu, il est nécessaire de localiser l’origine de cet excès d’humidité. Celui-ci peut être de trois ordres:

  • Condensation : typiquement une salle de bains non ventilée ;
  • Infiltrations : provenant en général de fissures dans les murs ;
  • Remontées capillaires : le plus pénalisant car c’est la structure de la maison qui est en cause dans ce cas.

Idéalement, il faut traiter le problème à sa source. Dans le cas de la condensation, l’installation d’une VMC est la sélectionnée dans la plupart des foyers. Pour les autres causes d’humidité, des travaux sur le bâti sont nécessaires : pose des drains, traitements de surface (à base de peinture ou d’enduits).

Toutefois, dans certains cas il n’est pas possible de traiter la cause du problème, soit à cause du coût des travaux soit à cause d’impossibilités techniques. Le déshumidificateur d’air offre alors une solution simple pour absorber l’excès d’humidité chez soi. Signalons également l’existence de besoins spécifiques qui justifient l’usage d’un déshumidificateur comme la présence d’une piscine, d’un SPA, un bateau ou une caravane.


Un déshumidificateur pour chaque besoin


Il existe trois grandes technologies de déshumidification qui correspondent chacune à un besoin spécifique :

  • Effet Peltier : ce sont des produits adaptés à des petites surfaces jusqu’à 20 m². Ils sont à l’aise autant dans les placards à chaussures, les salles de bains, les caves et même dans bateaux et caravanes grâce à leur prise 12V.
  • Compresseur : technologie la plus répandue, ceux-ci ont un fonctionnement similaire à celui du réfrigérateur. La large gamme de déshumidificateurs à compresseur permet d’obtenir des produits adaptés de pièces de 20 m² jusqu’à des entrepôts, en passant par piscines et SPAs qui nécessitent des produits spécifiques en raison de la concentration élevée de chlore dans l’air ambiant.
  • Dessiccation : particulièrement adaptés aux pièces à basse température (entre 1° et 5°) car leur puissance reste constante contrairement aux appareils à compresseur qui atteignent une performance maximale à température élevée.

Les ponts thermiques


Origines

Les ponts thermiques sont particulièrement fréquents dans les constructions de 1950 à 1970 et touchent tous les types de bâtiments. Ils sont le résultat d’une mauvaise isolation ou d’une détérioration de l’isolation. Concrètement, ils se matérialisent par des fuites de température, chaude ou froide à travers un matériau.

Conséquences

Les ponts thermiques sont responsables de 30 à 40% des déperditions d’énergie des bâtiments. Ils provoquent en particulier un inconfort thermique et donc une augmentation des dépenses énergétiques pour compenser.

Souvent associés à une mauvaise ventilation de l’espace, les ponts thermiques entraînent une augmentation de l’hygrométrie (taux d’humidité présent dans l’air). Les parois froides attirent l’humidité ambiante qui se condense dessus. Des champignons et moisissures se développent alors ce qui entraîne d’importantes dégradations des murs, de leur revêtement et surtout de la qualité de l’air.

Outre les dommages sur la santé (l’excès d’humidité dans l’air provoque des allergies, de l’asthme, des difficultés respiratoires, des rhumatismes, etc.), les ponts thermiques entraînent une forte augmentation de la dépense énergétique, de chauffage ou de climatisation selon la saison.

Solutions

La solution idéale est de revoir entièrement l’isolation du lieu où existent les ponts thermiques. Toutefois, ces travaux sont parfois très coûteux voire même impossibles techniquement.

Un déshumidificateur peut alors être un excellent compromis. En extrayant l’humidité en excès des pièces, il rétabliera la sensation de confort thermique, préservera la santé des occupants, ainsi que les murs et meubles. En parallèle, il est important de bien ventiler les espaces.

 

Découvrez la gamme de déshumidificateurs Air Naturel en cliquant ici.

Retrouvez les autres guides

Livraison Gratuite

24 ou 48h chez vous, ou en points relais

un site reconnu

Palme d’argent e-commerce en 2010. + de 25 000 clients

Paiement sécurisé

Vos données et vos paiements sont sécurisés

Retour sous 14 jours

Droit de rétractation si le produit ne convient pas

© 2008 - Waf-direct - Nous recrutons - Mentions légales - Plan du site - Nuages de mots clés - Tous droits réservés - N° de SIREN 478 343 486 00021 Création de site ecommerce magento